RSS

Lytta Basset: Dieu au-delà de nos représentations

citation basset

Sainte colère. Jacob, Job, Jésus, p. 208

* * *

Commentaire

De quels textes bibliques il est ici question? Ou plus exactement: qu’est-ce que j’inclus moi, personnellement, dans ces textes bibliques au sujet desquels « on se demande si… »? - Lire la suite, pour avancer dans la réflexion>

 
4 Commentaires

Publié par le 1 avril 2014 dans Citations à méditer

 

TROIS PROBLÈMES D’ANCIEN TESTAMENT. 2: Les textes difficiles

Lettrines Voici le second article de la série, qui aura pour thème les passages difficiles de l’Ancien Testament, c’est-à-dire des textes moralement et théologiquement douteux. Comme dans le précédent article dédié au problème de l’historicité, mon but n’est pas de traiter du problème en soi, mais de l’aborder comme un témoignage personnel de chrétien bousculé dans sa foi, en quête de sens et de compréhension. Je renvoie ceux qui souhaitent creuser la question vers mon article en deux volets « Des comportements divins troublants« , où je présente l’un des meilleurs livres et des plus stimulants qu’il m’ait été donné de lire sur le sujet. - Lire la suite, c’est passionnant!>

 
5 Commentaires

Publié par le 30 mars 2014 dans Ancien Testament

 

Mots-clés : , , , , ,

TROIS PROBLÈMES D’ANCIEN TESTAMENT. 1: L’historicité des récits bibliques

Dans cette série d’articles, j’aimerais faire part d’un cheminement qui aura pour fil directeur les problèmes et les difficultés que j’ai rencontrés avec l’Ancien Testament. Le premier de ces problèmes est relatif à l’historicité des récits de l’Ancien Testament, ce qu’exégètes et historiens thématisent sous « Bible et histoire ». Je raconte notamment comment j’ai évolué d’une position conservatrice évangélique vers une position critique. Ensuite, le second problème que je vais traiter est celui des passages difficiles de la Bible, souvent liés à la violence et à une image sombre de Dieu (disponible ici). Enfin, le troisième problème (en cours de rédaction) est celui de l’actualité de l’Ancien Testament pour aujourd’hui: le monde de l’Ancien Testament et les conceptions (y compris théologiques) qu’il renferme ne sont-ils pas d’un autre âge, archaïques, désuets? Trouve-t-on dans ces textes réputés « saints », « sacrés », « canoniques », des représentations erronées de Dieu? Si oui, quelles seraient les conséquences pour la foi chrétienne et notre rapport aux textes?  - Lire la suite (ça en vaut la peine!)>

 

Rémi Brague: sur la providence divine chez les médiévaux

Capture Remi B

Au moyen du Moyen Âge, p. 36.
Photo

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 novembre 2013 dans Citations à méditer

 

Habemus Deum! Une enquête philosophique sur l’existence de Dieu

lettrine-il ne m’était jamais venu à l’idée qu’un théologien ou un philosophe puisse sérieusement intituler son livre « Dieu existe ». Cela semble bien prétentieux à première vue et n’a pas grand chose à envier au « Pour en finir avec Dieu » (dans l’édition française) de l’athée militant mondialement connu Richard Dawkins et à la science qui « prouve que Dieu n’existe pas » de Victor Stenger (je souligne « prouve »). Pourtant, l’éditeur et la collection qui accueillent l’ouvrage en question n’ont pas coutume de cultiver pareilles extravagances. Je suis piqué de curiosité et décide d’examiner la chose de plus près.

Dieu existeLe sous-titre du livre précise: « Arguments philosophiques ». Chouette!, des arguments. Ce n’est pas l’oeuvre d’un illuminé. Et si j’en crois l’épaisseur de l’ouvrage et la densité typographique, il y a de quoi s’alimenter les neurones (« l’homme ne vivra pas de pain seulement… »). Ensuite, « philosophiques »: Dieu merci! La langue de la raison est à l’honneur, un terrain d’entente possible entre croyants et athées. D’ailleurs, pour écarter tout malentendu, la première phrase du livre est on ne peut plus claire: « Ce livre ne parle pas de religion. »

À vrai dire, je n’ai jamais été attiré par le « Dieu des philosophes » et des prouesses cérébrales déployées par ces derniers pour en démontrer l’existence. Trop compliqué, trop théorique, trop abstrait pour moi. Et, de fait, j’imagine que peu sont capables de s’y retrouver en lisant Aristote, Anselme, Thomas d’Aquin, Descartes, Spinoza ou encore Kant en leurs œuvres. Aujourd’hui, les choses se compliquent davantage avec le développement aussi considérable qu’incontournable des sciences. Mais ce n’est pas une raison pour mettre en doute la légitimité d’une telle approche.

- Lire la suite, sans plus attendre>

 
45 Commentaires

Publié par le 7 novembre 2013 dans Athéisme, Critique de livres

 

Mots-clés : , , , , , , , , ,

La science: alliée naturelle de l’athéisme?

Dans l’introduction de son livre Dieu existe. Arguments philosophiques (éditions du Cerf, 2013; voir ma présentation de l’ouvrage), Frédéric Guillaud répond à trois « objections de principe » soulevées contre l’existence de Dieu, à savoir: le réductionnisme, le matérialisme et le fidéisme. L’argumentaire est serré, bien ficelé; nombre d’éléments abordés ici sont repris et approfondis dans les 400 pages du livre. Cet aperçu ne peut donc être que très modeste.

- Lisez la suite, vous verrez…>

 
9 Commentaires

Publié par le 31 octobre 2013 dans Athéisme

 

Mots-clés : , , , ,

Adolphe Gesché: Dieu a sa place

Dieu, p. 150.

 
11 Commentaires

Publié par le 2 septembre 2013 dans Citations à méditer

 
 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 106 autres abonnés